Comment Éviter Un Burnout A Cause d’Internet Et Devenir Plus Efficace

Petite définition avec de commencer cet article: Selon Santeweb.ch, le syndrome du burnout se caractérise par un état d’épuisement général, à la fois psychique, émotionnel et mental; les «batteries sont vides» et le sujet n’est plus capable de récupérer sur de courtes durées. Ce syndrome d’épuisement s’accompagne d’une série de symptômes.

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est beaucoup dominé par Internet et les activités en ligne. Tout se fait pratiquement en ligne. Tout, au point où il est très difficile de passer une journée sans se connecter sur internet.

La réalité, c’est que tout excès nuit. A force de passer trop de temps devant l’écran d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone, on expose notre cerveau ainsi que notre corps au stress, à la fatigue ou pire à un burnout.

Il y a de cela 2 ans, je m’étais déconnecté pendant toute une année de Facebook ainsi que de nombreuses listes de diffusion d’emails. J’étais submergé par le flot continu d’informations que je recevais et que je devais digérer presque tous les jours.

Si vous utilisez Internet comme moi, voici ce que je vous propose pour éviter un burnout et devenir plus efficace dans ce monde de plus en plus digitalisé:

1. Passer moins de temps sur le net pour éviter un burnout digital

C’est évident et aussi simple que cela. Si vous voulez éviter un burnout, commencez pas réduire votre temps sur internet. Contrairement aux boutiques ou aux magasins de détail, internet est ouvert 24 heures sur 24. Vous n’avez donc pas d’autres choix que de fixer des limites entre internet et vous. Par exemple:

  • Réclamer vos débuts de matinée: Je dois cette astuce à Brendon Burchard, qui suggère au réveil, de ne pas se connecter sur Internet avant d’avoir pris des nouvelles de vous. Par exemple, au lieu de vous connecter sur votre compte Facebook pour voir vos notifications ou vous informer sur l’actualité de vos amis ou et du reste du monde, vous pouvez plutôt dire merci à Dieu pendant au moins 5 mn, prendre 2 ou 3 verres d’eau pour hydrater votre corps après une longue nuit de sommeil, ou encore aller à la gym pour vous remettre en forme. Pour résumer, soyez égoïste à votre réveil, pensez-à vous en premier et préparez-vous pour bien démarrer la journée.
  • Ouvrir à des heures précises votre boîte de réception: A moins que vous ne soyez une personne qui travaille dans un domaine qui exige que vous ayez constamment votre boîte ouverte, limitez votre accès à vos emails. En tant qu’employé, ce n’est pas évident, mais j’essaye de me forcer à ouvrir ma boîte seulement à mon arrivée à 8h, à midi et avant de partir à 16h. Puis une fois à la maison, je la regarde à nouveau, juste une fois avant d’aller me coucher.
  • Voir les réseaux sociaux différemment: J’ai choisi de me connecter sur Facebook ou sur d’autres réseaux sociaux après avoir d’abord (bien) fait les choses que j’avais à faire. Je vois Facebook ou encore Twitter, comme une source de distraction ou une récompense à laquelle j’ai droit, une fois que j’ai accompli avec succès ma To-Do List. Si bien qu’au bureau, je ne me connecte pas sur les réseaux sociaux. Je le fais seulement les matins avant de sortir ou les soirs pendant au plus 30-60 mn au total. J’ai un emploi du temps bien chargé (et c’est fait exprès), si bien qu’il m’arrive parfois de passer toute une journée sans me connecter sur les réseaux sociaux.

2. Se désabonner des sources d’informations non utiles pour vous

A combien de newsletters (liste de diffusions d’email) êtes vous abonné? Désabonnez-vous de toutes celles que nous ne lisez pas ou qui ne vous intéressent plus. Cliquez sur le lien “Unsubscribe” ou “Se Désinscrire » au bas des emails que vous recevez…sauf ma newsletter bien sûr 😉 .

Combien d’actualités de pages recevez-vous par jour? Arrêtez de suivre des pages de personnes ou de marques que nous ne suivez plus, que ce soit sur Facebook, Twitter ou Instagram. J’ai récemment réduit de façon significative le nombre de pages que je suivais sur les réseaux sociaux. Cela m’a permis de retrouver le contrôle de mon fil d’actualité et d’avoir plus de temps pour lire, entre autres.

Connectez-vous à des sites qui ont une grande valeur pour vous, des pages qui vous servent vraiment, qui peuvent vous aider à faire des progrès et atteindre vos objectifs.

3. Avoir une vie en dehors d’internet

Est-ce que vous avez une vie sociale en dehors des réseaux sociaux?

Sinon, Internet ne doit pas remplacer votre vie. C’est juste un outil pour vous aider à améliorer votre qualité de vie. Internet ne peut pas vous donner les choses que vous avez dans la vraie vie comme les câlins, les accolades, les échanges face-à-face, le contact avec la nature et le beau temps.

Demandez-vous ceci:

Si vous n’avez pas accès à votre ordinateur ou à votre téléphone aujourd’hui, que feriez-vous? Y a-t-il un endroit où vous souhaiteriez aller? Un(e) ami(e) à qui vous allez rendre une visite? Une personne que vous voulez rencontrer personnellement? Ou encore une activité  à faire que vous ne faites que remettre à plus tard?

Passez quelques heures chaque jour ou chaque semaine, en faisant des activités en dehors d’internet. Utilisez Internet. Ne vous faites pas utiliser par Internet.

4. Faire le ménage

J’ai toujours du mal à voir des écrans remplis d’icônes. Ouffff!!!! Comment vous faites?

Je trouve simple et rapide de cliquer en une seconde sur une application ou un programme que j’utilise tout le temps, au lieu d’avoir à chercher parmi 99 icônes sur mon écran ou encore défiler pendant 20 à 30 secondes pour trouver ce que je recherche.

Prenez quelques minutes pour faire le ménage dans vos appareils connectés à Internet:

  • Icônes: Gardez sur votre écran juste les raccourcis (icônes) que vous utilisez tout le temps. Minimalisez-le.
  • Applications: Désinstallez les applications que vous n’utilisez pas. Vous pourrez les installer quand vous en aurez besoin. De plus, vous allez libérer de l’espace de stockage nécessaire à votre appareil pour mieux respirer et fonctionner rapidement.
  • Documents: Organisez vos fichiers dans des dossiers (type de fichiers, projet, etc.). Supprimez tout ce que vous ne lisez pas, et archivez sur un disque dur externe ce que vous voulez sauvegarder ou consulter plus tard.

Faites de même pour vos emails, triez et rangez-les dans des dossiers afin de faciliter votre travail et avoir accès à vos données plus aisément.

Conclusion

Internet est un outil de connexion extraordinaire que nous devons utiliser pour notre bien et non pour notre perte. Internet m’a permis d’accroître mes connaissances à tous les niveaux, mais aussi de rencontrer des personnes extraordinaires que je n’aurai jamais connues autrement.

C’est la raison pour laquelle je me suis reconnecté par exemple sur Facebook, en l’utilisant plus intelligemment cette fois (pour éviter un burnout), et en continuant d’exploiter ce formidable outil de réseautage qui peut servir à impacter positivement la vie des autres.

Fixons-nous donc des limites, ou mieux, des codes de conduite, afin d’utiliser les nouvelles technologies de façon plus consciente et plus profitable.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

. . .

Merci d'avoir lu 🙂 . Vous avez aimé cet article? Partagez-le puis inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir les prochaines perles, ainsi que mon guide gratuit intitulé "Vous n'arrivez pas à finir ce que vous commencez? Voici ce qu'il faut faire"

9 Commentaires Comment Éviter Un Burnout A Cause d’Internet Et Devenir Plus Efficace

  1. Franc Maçon

    Merci pour l’article, mais bon, internet bouffe du temps quand on n’est pas occupé, quand on n’a pas d’objectifs à atteindre, donc tout ça, c’est des choses auxquelles on arrive avec juste un peu de bon sens.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *