Les 5 Plus Belles Perles de « La Vraie Repentance » de Zacharias Tanee Fomum

Cet article est le résumé des idées essentielles contenues dans le livre « La Vraie Repentance » écrit par Zacharias Tanee Fomum . Merci de laisser un commentaire et de partager ces perles autour de vous 😉 .

A propos de l’auteur

Écrivain, prédicateur et gagneur d’âmes à Christ, Tanee Fomum nous montre en 7 étapes Comment se repentir envers Dieu. Il y a quelques années, j’ai lu puis suivi à la lettre les étapes relatées dans ce livre avec l’aide d’un dirigeant spirituel. Je vous assure, je n’ai plus jamais été le même après cette expérience.

1. Le péché est un acte horrible

Les conséquences du péché vis-à vis de Dieu :

  • pécher, c’est poignarder le cœur de Dieu.
  • pécher, c’est affliger le cœur de Dieu. (Genèse 6:5-6)
  • pécher, c’est crucifier à nouveau le Seigneur Jésus. (Hébreux 6:4-6)
  • pécher, c’est inviter les incroyants à blasphémer le nom du Seigneur Jésus. (Romains 2:24)
  • pécher, c’est persécuter le Seigneur Jésus. (Actes 9:3-5)
  • pécher, c’est résister au Saint Esprit. (Actes 7:51-52, Éphésiens 4:30, 1 Thessaloniciens 5:19)

Les conséquences du péché vis-à vis de l’Homme :

  • dommage spirituel (conscience, intuition, communion, relation avec Dieu),
  • dommage physique (pensée, volonté, sentiments, os, sang, muscles),
  • dommage matériel (emploi, finances, projets),
  • dommage familial (femme, enfants, arrières-enfants, grands-parents, parents, beaux-parents)
  • dommage mondial (maison, ville, pays, continent).

Les conséquences du péché vis-à vis de Satan :

  • pécher, c’est exalter et glorifier Satan.
  • pécher, c’est dire à Satan « Tu as la réponse au problème de ce monde. Tu n’as pas été vaincu sur la croix. La victoire est tienne. Tu fais erreur. Tu es roi. Je suis ton serviteur. Je proclame ta victoire. »
  • pécher, c’est dire à Satan « Je t’adore, tu es mon bien-aimé! Si j’avais tout en ma possession, je te l’offrirai. Mais je n’ai que ma propre personne. Je me donne donc entièrement à toi ».
  • pécher, c’est dire à Satan « Je t’aime! Si j’avais tout le temps et toute l’Éternité, je te le donnerai volontiers. Néanmoins, je n’ai que 10mn pour toi que je peux investir dans le mensonge, le vol, les commérages, l’orgueil, la colère, la fornication, l’adultère et toutes les choses semblables. Aussi, je commettrai chaque péché qui se présentera à moi afin que mes enfants, mes arrières-enfants, ma famille, mon pays, mon continent suivent mon exemple et t’appartiennent à jamais.
  • pécher, c’est dire à Satan « Tu es le véritable Sauveur du monde. Jésus est une illusion. Il n’a pas existé. Si oui, il n’est jamais ressuscité d’entre les morts. »

L’auteur nous supplie de dire finir avec le péché en empruntant le chemin du retour à Dieu constitué de 7 étapes :

2. Finir avec le péché

Première Étape : La connaissance du péché

Muni de vos facultés de raisonnement, vous devez prendre conscience de l’horreur du péché sur votre vie, votre famille, vos projets, votre avenir et votre nation.  Aussi, vous devez demander à Dieu de se révéler à vous afin que vous aperceviez avec Ses yeux, les conséquences désastreuses de vos péchés vis-à-vis de Jésus, de Dieu et de Son Royaume.

Celui qui aura reçu la connaissance divine du péché, verra le péché comme Dieu le voit, haïra le péché de tout son cœur, fuira le péché comme un homme fuirait devant un lion enragé, finira avec tout péché dans sa vie et bien sûr aidera les autres à agir de même.

Deuxième Étape : La tristesse à cause du péché

« En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à  salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort. » 2 Corinthiens 7:10

Il ne peut y avoir de profonde repentance sans tristesse à cause du péché. C’est une tristesse non selon le monde mais selon Dieu.

Elle est impartie par le Saint-Esprit dans l’esprit humain et conduit à la haine du péché.

Elle peut conduire à de profondes larmes.

Elle conduit parfois des personnes à se mettre à genoux devant Dieu.

Elle conduit à la repentance.

Elle produit la vie.

Elle est le fruit d’un cœur brisé et contrit à cause du péché.

Elle conduit celui ou celle qui a péché à espérer en l’Éternel.

Afin d’expérimenter cette tristesse qui produit la vie,  l’auteur nous recommande de mettre par écrit ses péchés dans les moindres détails tout en décrivant les conséquences qui en découlent. Retirez-vous en privé avec Dieu puis lisez lui ce que vous avez écrit.

Ajoutez-y si possible un jeûne (privation de nourriture et de boissons telle que le lait ou les jus de fruits) partiel ou complet pendant 72 heures. Le jeûne est une occasion de dire à Dieu « Je suis très indigne de recevoir de Toi, ce don. Cependant, je m’humilie devant Toi et te supplie de me donner la connaissance révélée du péché et la tristesse selon Dieu que Toi seul peut produire. »

La tristesse selon Dieu pour le péché, c’est la tristesse pour le péché telle que le Dieu la ressent. Cette tristesse produira l’indignation et le désir inlassable d’ôter tous les couteaux plantés dans le cœur de Dieu.

Troisième Étape : La confession du péché

« Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est juste et fidèle pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous. » 1 Jean 1:8-10

Voici certaines lois qui régissent l’art spirituel de la confession:

  1. Ne confesse aucun péché à Dieu que tu n’aies résolu d’abandonner. En le faisant, vous enfoncez un autre couteau dans Son cœur. Vous vous moquez terriblement de Lui.
  2. Tous les péchés en pensées, en paroles et en actes doivent être confessés à Dieu. N’épargnez aucun détail (motivation, actions, excuses, etc.) et confessez vos péchés comme si Dieu n’en savait rien.
  3. La confession à l’homme doit être faite à celui(celle) contre qui le péché a été commis.
  4. Confesser les péchés à Dieu et à un dirigeant spirituel mature en cas de besoin.
  5. Rassures-toi que tu confesses immédiatement à Dieu chaque péché commis. Si les péchés sont confessés aussitôt qu’ils sont commis ou dès qu’ils nous sont exposés par le Saint-Esprit, la communion avec Dieu sera maintenue; de même que la sensibilité spirituelle.
  6. Confesses tout péché que tu reconnais comme tel, même si tu ne ressens pas encore la tristesse dans ton cœur. Parfois, la conviction du cœur découle de la confession des lèvres.
  7. Ceux qui entendent la confession des autres et qui en font un sujet de commérage, deviennent coupables devant Dieu autant que ceux qui ont commis le péché confessé. Commérer ou encore diffamer, c’est pécher.

Quatrième Étape : L’abandon du péché

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » Proverbes 28:13

Abandonner le péché, c’est:

  • abandonner le péché dans son cœur.
  • abandonner le péché de telle manière que Dieu (omniscient) sache qu’il a été abandonné.
  • abandonner tous les péchés que Dieu ou Jésus considèrent comme tels (Matthieu 5:27-28).
  • garder une distance maximum entre soi-même et le péché, entre soi-même et les personnes ou les circonstances qui pourraient conduire au péché.
  • abandonner les motifs, les pensées, les paroles, les regards et les actes qui concourent au péché.
  • fuir le péché sans aucune confiance en sa propre capacité de résistance.
  • bâtir des barrières permanentes pour empêcher le retour au péché.
  • entreprendre la chirurgie radicale suggérée par le Seigneur Jésus (Matthieu 5:29-30).
  • s’engager à traiter durement son corps (1 Corinthiens 9:24-27).
  • agir conformément ses engagements.
  • publier les péchés abandonnés et les barrières bâties pour ne pas retourner au péché, à des personnes qui vous rappelleront ce que vous aviez dit dans des moments de grande tentation.

3. Restituer

Cinquième Étape : La Restitution

« Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville. Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus ; mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu’il devait passer par là. Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur. Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » Luc 19:1-10

Ceux qui ont pris conscience de l’atrocité de leurs péchés, rétabliront non seulement leur relation avec Dieu mais aussi la vérité là où des torts ont été faits. Ainsi, vous démontrerez clairement que vous regrettez votre péché et que vous êtes déterminé à ne plus y retourner.

Tu pourrais te poser les questions suivantes afin de distinguer clairement les domaines qui nécessitent une restitution de ta part:

  • Ai-je extorqué le gouvernement d’une manière ou d’une autre?
  • M’a-ton payé plus d’argent que je ne devais recevoir?
  • Ai-je falsifié des reçus ou des factures pour obtenir un gain substantiel?
  • Ai-je volé (argent, équipements, facilités) mon employeur?
  • Ai-je promis à quelqu’un de l’argent ou quelque chose que j’ai ensuite décidé de ne plus donner prétendant avoir oublié?
  • Ai-je utilisé abusivement l’eau, l’électricité ou le téléphone parce que ce n’est pas moi qui paye les factures?
  • Ai-je falsifié mon âge ou donner des pots-de-vin pour passer un concours?
  • Ai-je vécu dans un appartement puis usé de ruse pour le quitter dans payer le loyer?
  • Ai-je  nié être l’auteur d’une grossesse que je sais pertinemment être de moi?

Pendant que vous répondez à ces questions, vous noterez les aspects financiers et moraux au sujet desquels vous devez entreprendre une restitution. Agissez conséquemment et tant que possible. Dieu vous y aidera.

4. Rechercher et Recevoir le Pardon

Sixième Étape : La Recherche du Pardon Divin

« O Dieu! Aie pitié de moi dans ta bonté. Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions, lave-moi complètement de mon iniquité et purifie-moi de mon péché. » Psaumes 51:3-4

Après avoir vu l’horreur du péché, éprouvé la tristesse selon Dieu, confessé puis abandonné  le péché, vous venez d’en finir avec l’Homme en accomplissant la restitution. Maintenant, vous devez vous tournez vers Dieu afin de recevoir Son pardon. En avalant les 5 pilules suivantes, l’une après l’autre, vous recevrez le pardon divin:

  1. Demandez à Dieu de pardonner votre péché. Exemple : « Seigneur, pardonne moi d’avoir volé  la montre de X en 2010.
  2. Demander à Dieu d’effacer votre péché.
  3. Demander à Dieu de purifier votre cœur de ce péché.
  4. Demander à Dieu d’ôter les conséquences de ce péché.
  5. Demander à Dieu de vous remplir de son Esprit.

5. Rechercher et Recevoir la Restauration

Septième Étape : La Recherche de la Restauration Divine

« Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Lorsqu’il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. Étant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils ; traite-moi comme l’un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Le fils lui dit : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous ; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. » Luc 15:11-24

Demandez au Seigneur de faire pareillement avec vous.

Demandez Lui de vous donner tout ce qu’Il a de meilleur. Il vous le donnera. Il ne se souviendra plus de votre éloignement. Il aura tout oublié. Vous aussi, vous devez comme Lui, oublier et ensuite, jouir de Lui, l’aimer et demeurer dans Sa présence à jamais.

Ce qui s’est passé entre le Seigneur et vous, doit l’être également avec celui ou celle à qui vous avez fait du tort. Demandez-lui pardon. Implorez la de vous restaurer dans son cœur à la place que vous occupiez avant votre faute.

Une fois pardonné par Dieu et les hommes, vous pourrez enfin vous réjouir pleinement et mener une vie comblée.

. . .

Merci d'avoir lu 🙂 . Vous avez aimé cet article? Partagez-le puis inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir les prochaines perles, ainsi que mon guide gratuit intitulé "Vous n'arrivez pas à finir ce que vous commencez? Voici ce qu'il faut faire"

9 Commentaires Les 5 Plus Belles Perles de « La Vraie Repentance » de Zacharias Tanee Fomum

  1. AHIKOUA CLEMENCE

    QUE DIEU TE BENISSE INFINIMENT POUR CE PARTAGE cest ainsi en effet que notre seigneur nous demande d’agir envers nos freres et envers le monde,donner de ce que nous avons recu pour edifier nos freres dans la foi.ton article m’incite a rechercher un livre du meme auteur sur la volonte de DIEUje ne sais plus ou je lai rangé(jen ai bien honte)mais je le retrouverai et je le terminerai et ce grace a toi.merci beaucoup

    Répondre
  2. Bredou Alban Brice

    Si tu as trompé ta femme et que tu le regrettes sincèrement, choisir de lui dire est la meilleure option pour toi. En lui avouant ta faute et ta volonté de ne plus la commettre, tu apparaîtras sous un nouveau visage vis-à-vis de ta femme. Si elle te pardonne, ce qui est pratiquement certain (si bien entendu elle t’aime), cela te déchargera du poids de la faute mais surtout cela affermira davantage votre relation. Vous serez davantage plus complices car la complicité est pour moi l’un des ingrédients essentiels pour la réussite d’un couple. Parler avec son époux ou son épouse de ses joies, ses craintes, ses peurs, ses désirs fous, ses vices, etc. ne pourra que vous rapprocher et vous aider à lutter ensemble pour préserver votre relation.

    Manquer d’avouer ce tort à ta femme ne la fera pas souffrir, bien au contraire si elle l’apprend 1 jour de la bouche d’une autre personne. Et puis comme spécifié dans cet article, la confession à l’homme doit être faite à celui(celle) contre qui le péché a été commis.

    Allez, vas-y si c’est le cas. Mais, décide en ton cœur de ne plus recommencer. Ton épouse t’y aidera certainement…Bien à toi Maxime.

    Répondre
  3. Maxime

    Bonjour,
    Si on a trompé sa femme, peut on choisir de ne pas le lui dire, et le confesser à une autorité spirituelle mature ? En le disant à la femme ne la fait on pas souffrir ?

    Merci d’avance pour la réponse

    Répondre
  4. rod

    Merci bro pr ce doc. Ca me servira jusq a l eternité . S il y a qqch q on ne puisse acheter, c est le don de Dieu. et tu le communique si bien!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *